XIV- INFIRMERIE 

La réglementation locale implique la présence d’une infirmière, dans un local approprié, et

d’une visite médicale annuelle de tout ou d’une partie des élèves.

Les élèves n’ont accès à l’infirmerie que sur autorisation d’un enseignant ou d’une assistante maternelle (ASEM). Ils doivent y venir accompagnés d’un de leur camarade pour les élèves des classes  primaires et d’une assistante maternelle pour les élèves des classes de maternelle. Dans tous les cas, ils doivent être munis de leur cahier de correspondance, car après examen de l’élève, l’infirmière y indiquera  les symptômes, les soins prodigués et l’heure de passage afin d’en informer les parents.

Si l’état de santé de l’enfant nécessite un retour à domicile, l’infirmière le signale à l’enseignant   par l’intermédiaire de  l’accompagnateur, contacte les parents, et informe l’administration du lycée. L’élève attendra ses parents à l’infirmerie où ces derniers viendront le chercher et signeront une décharge de responsabilité au lycée.

 

 

En  cas  d’accident,  les  parents  sont  contactés  pour  une  prise  en  charge  de  leur  enfant. Toutefois,  si l’état de santé de l’enfant le nécessite, ou si les parents ne sont pas joignables, l’élève peut être évacué  par ambulance vers un établissement de soin, sans attendre l’accord des parents,  sur décision de l’infirmière de l’établissement scolaire.

De même sur décision de l’infirmière  scolaire, une mesure d’éviction de l’élève pourra être

prise en cas de maladie contagieuse.

Les parents sont tenus de déclarer, à l’infirmerie du lycée,  tout cas de maladie contagieuse survenant dans leur foyer. Après une absence  liée à une  maladie infectieuse, l’élève ne peut être admis à reprendre les cours qu’après présentation, à l’infirmerie, d’un certificat médical de non contagion.

Toute absence de plus de trois jours doit être justifiée par un certificat médical.

Dans la pratique, un enfant malade la veille, la nuit ou le matin ne doit pas se présenter à l’école. Aucun médicament ne doit être laissé à l’enfant. En cas de nécessité, les médicaments doivent être confiés  à l’infirmerie,  avec l’ordonnance de prescription du médecin et ils seront administrés  sous le contrôle de l’infirmière.

Lors de l’inscription au lycée, Les parents devront   fournir   une copie des vaccinations obligatoires (Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite) pour l’admission en collectivité de leur enfant et  devront compléter une fiche médicale de renseignements, destinée au service infirmerie, indiquant,   les antécédents de leur enfant,   les mesures à prendre en cas de maladie ou d’urgence, le centre de soin vers lequel ils souhaitent que l’enfant soit dirigé, les numéros de téléphone des personnes responsables à prévenir, etc.

Il est de la responsabilité des parents de nous la transmettre rapidement. Et par la suite, de nous en signaler toute modification (coordonnées, pathologies) à y apporter, soit pour l’année en cours, soit pour les années de scolarité suivantes.

Toutes les informations médicales données au service infirmerie resteront confidentielles. Toutes  les  affections  particulières  d’un  élève  doit  être  impérativement  signalées    aux infirmières (asthme, allergie, diabète, etc.) afin de mettre en place un protocole d’accueil individualisé (PAI) les médicaments adéquats seront déposés à l’infirmerie.

 

shadow